top of page

Pourquoi une formation de doula coûte "si cher" ?

Dernière mise à jour : 12 sept. 2023


la formation et éthique ? une cohabitation possible


On peut légitimement se demander : pourquoi les formations en accompagnement périnatal coûtent « si cher » ?


Nous avons souhaité vous apporter des éléments de réponse. Ici vous sera présenté le modèle économique de l'école Présence - Continuum Périnatal. Ce modèle nous est propre et ne représente en aucun cas celui des autres centres de formation.

Comprendre nos tarifs (sur la formule la moins élevée en tarif) :

Ces données graphiques ne comportent pas tous les frais engagés dans la création de cette société.

Sur la base de nos tarifs de l'année 2023-2024 :


Chiffre d'affaire doula

  1. Les moyens humains (50%) : Ils correspondent à ce que la société verse aux formateurs/formatrices, aux intervenant-e-s, aux personnes « en coulisse » (comptable, juriste, web master, etc.). Ces investissements humains sont voués à augmenter à mesure que la société s’épanouie.

  2. Les charges logistiques (28%) : Elles correspondent à ce que la société investit sur la location des locaux, le site web professionnel, la plateforme, les frais liés au matériel, compte bancaire professionnel société, outils de travail en ligne, etc.

  3. Les impôts et dividendes sur bénéfices (7%) : C’est ici une estimation qui sera réévaluée sur les prochaines années lorsque nous aurons le recul nécessaire. Ce chiffre est simplifié, car en réalité, la société a un taux d’imposition à environs 44% sur ses bénéfices.

  4. Les bénéfices réels de la société (15%) : C’est ce qu’il reste après déduction de tous les autres frais (sans inclure les frais de lancement du projet). Pour faire simple :

Dans les 3 250€ (tarif de lancement) que vous payez, environs 487,5€ vont à la société.

Ce tarif inclue :


  • Votre formation en présentiel,

  • Votre plateforme de formation (Entre 500 et 550 heures de formation),

  • Vos diverses visio-conférences de formation, le budget des intervenants, le suivi…

  • Votre accompagnement pédagogique : mise en lien avec vos professeurs, réponses à vos questions lors de votre parcours, accompagnement des travaux…

  • Vos supervisions

  • Votre soutenance (à venir dès la rentrée scolaire 2024) avec les jours complémentaires et les frais encourus (rémunération du jury, frais de location, déplacements professionnels, etc.)

  • Le maintien et l’évolution de la société et des projets de formation et du métier qu'elle porte,

  • Temps de gestion administrative : Inscription, délivrance de vos certifications, correction de tous vos supports et travaux, etc.

  • Intégration à nos réseaux de professionnels et la possibilité d’intégrer le réseau DDF post-formation,

  • Prochainement (2024-2025) : l’audit de la certification Qualiopi

  • Projets d’appui où la société investie une part de ses bénéfices à chaque bilan annuel : contribution aux projets de travail en commun autour du métier, associations dans le domaine périnatal, soutien à l'APAAD, travail autour de la règlementation du métier en France, avocats, juristes, etc. Budget alloué bilan annuel 2023-2024 : Entre 1,5 et 2% selon recettes.


Note : Les proportions sont sensiblement les mêmes sur la formation Doula Complète.

Pourquoi ce choix de vous informer avec transparence sur nos tarifs?

Parce que nous prônons dans nos valeurs fondatrices, le principe d'intégrité professionnelle. Comment honorer cette valeur, si de notre côté nous alimentons du flou sur ce qu'il se passe "en coulisse" dans notre organisme de formation ? Je vais prendre la parole en tant que fondatrice de l'école...


A titre personnel, lorsque j'ai moi-même été dans un parcours de formation au sein de nombreux organismes différents, j'ai pu me poser les questions suivantes :

  • Quelles sont les charges qui incombent à ce professionnel qui détient cet organisme de formation ?

  • En quoi les tarifs proposés reflètent les valeurs que je défends ?

  • Qu'est-ce qui se cache derrière ses chiffres qu'on ne veut pas me dire ?

  • Est-ce que les discours que je peux entendre du type " on ne peut pas se permettre de vous échelonner les paiements " / "nos frais sont trop importants ", (etc.) sont justifiées ?

  • Comment m'assurer que cette école qui prône des belles valeurs, les appliquent dans son organisation financière ?

  • Est-ce que les formateurs/formatrices qui travaillent pour cet organisme, reçoivent un revenu vraiment à la hauteur de l'investissement qu'ils fournissent ? (Après tout, ce sont eux qui "portent" les formations.)


Et bien j'ai constaté en fondant cette école, qu'il y avait certains organismes qui honorent véritablement leurs valeurs (très peu, malheureusement), alors que d'autres s'enrichissent au détriment d leurs propres équipes de formateurs et de la qualité même de la formation et du suivi.

Ce fût une belle déception de constater que même dans le milieu de la périnatalité, les valeurs humanistes qui étaient mise en avant sur papier, ne reflétaient pas toujours les actions qui suivent les mots. J'ai réalisé la naïveté avec laquelle j'arrivais dans ce milieu : une accompagnante de terrain plutôt qu'une femme d'affaires.

Pourtant, j'ai pu constater en fondant cette école, qu'il était possible de vivre honnêtement en tant que gérante d'un organisme, sans faire l'économie de rémunérer convenablement chaque prestataire de formation, d'investir dans la location de vrais locaux de formation, ainsi que de compenser de nombreux frais liés à la fondation de cette formation ! Il faut tout de même admettre, que ce revenu reste modeste, compte tenu des bénéfices de la société qui s'élèvent à 15% (sans tous les nombreux frais de lancement).

Mais c'est un choix ! Un choix que certains organismes font, et que d'autres, ne font pas.

Ce choix résulte de valeurs fondamentales que j'ai souhaité honorer; étant avant tout, une professionnelle de l'accompagnement.

  • J'ai à cœur d'honorer les principes de qualité que se doit de fournir un organisme de formation, en intégrant de nombreux professionnels pluridisciplinaires dans l'équipe. Ce sont eux qui porteront les fondations de l'école Doula Présence, tout le long de son existence.

  • Qui dit professionnels nombreux et spécialistes, dit revenu juste et cohérent. Sur la base de ces principes, le minimum de rémunération au taux horaire est de 45€ et le maximum à 75€. On ne peut pas se permettre de réduire la valeur de leur travail au profit de la société !

  • Un autre choix fondamental qui a été prix a été de rendre la formation accessible financièrement. Si nous devions espérer progresser à la hauteur de ce qui peut se pratiquer dans le marché de la formation, soyons honnêtes, une formation comme celle-ci devrait plafonner autour de 5500 à 6000€. Ce n'est pas le choix que nous faisons, ni pour l'année de lancement, ni pour celles qui suivront.

  • Enfin, lorsque l'on prend le chemin de la qualité, de la justesse des revenus et de l'accessibilité des stagiaires, il faut accepter que la société dispose de revenus modestes, avec une augmentation graduelle au fur et à mesure de son développement, sans compromettre ses objectifs là.


D'autres investissements découlent de choix qui ont étés faits:

  • Recevoir les stagiaires dans des locaux professionnels et fonctionnels.

  • Mettre en place un suivi post-formation sur 2 ans, à des prix cassés : des supervisions à la moitié du tarif habituel du taux horaire. Cet effort, TOUS nos formateurs dans l'équipe habiletés à superviser, ont accepté de le faire ; y compris les deux psychologues, alors même que leur planning est déjà extrêmement booké. Pourquoi ? Parce que nous sommes avant tout des passionnés ! Une équipe qui sait aussi se mettre au service en passant ses intérêt financiers un peu en arrière plan.


Cet article a pour vocation de vous présenter notre structure et nos valeurs, dans la transparence, l'éthique et l'engagement.


Enfin, l'une des autres valeurs de l'école est de rester dans une intention de communiquer sur les autres organismes de formation, sans avoir peur de "perdre" des clients. L'intention derrière l'orientation de personnes vers d'autres formations, dépend de LEURS besoins, et non, de la quantité souhaité de personnes qui intègreraient notre école ! En tant que coordinatrice et fondatrice, ce point est, je vous le dit, celui qui m'a paru le plus sensible à tenir. Après tout, soyons clairs, tout le monde a "son bout de beefsteak à défendre". Pour autant à mesure que le temps a passé, j'ai constaté que finalement, ce n'était pas si compliqué. D'orienter les personnes en fonction de leurs besoins et de leurs attentes. Finalement, tout le monde peut le faire ! Il suffit juste pour cela de décider de se mettre au service des autres. C'est ce que nous faisons tous les jours lorsque nous accompagnons des couples dans notre profession. Nous choisissons un métier de service, dans lequel il faut savoir se mettre de côté.


Plus loin, cette volonté d'avancer les uns avec les autres en tant qu'organisme de formation, se traduira par l'éclosion de projets au service de la profession d'accompagnement en périnatalité. Nous sommes persuadés que les écoles en France ont leur rôle à jouer dans l'avenir de notre profession et son évolution sociétale. Plusieurs écoles ont déjà accepté de nous rencontrer pour discuter. Nous remercions le centre LBDC, l'école Yoga Doula ainsi que le centre Galanthis, pour ce premier pas qui pourra peut être nous rassembler vers un projet commun!

Forte de cette expérience, qui est le début d'une grande aventure humaine, d'une aventure faite de merveilleuses rencontres autant que des adversités que nous pourrons rencontrer. Nous savons que dans la vie, l'intégrité paie bien plus que l'argent ne peut offrir !

Nous savons que l'union fait la force !

Un grand merci à toutes les personnes qui nous ont montré leur soutien !


Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page